Solutions

Un métabolisme + actif

Aujourd’hui de nombreux facteurs extérieurs (stress, polluants, produits oxydants, virus, etc.) contribuent au déséquilibre des cellules du système immunitaire, nerveux et digestif de l’animal, se traduisant notamment par une diminution de la prise d’aliments et de la conversion alimentaire. Au cours de la régulation de ces différents systèmes, de nombreuses réactions biochimiques ont lieu afin de permettre un retour des cellules à leur état d’équilibre originel.

SILICA+ possède la capacité d’augmenter le potentiel énergétique de l’eau favorisant ainsi l’ensemble des échanges ioniques qui ont lieu lors de ces réactions biochimiques.

Le  processus de digestion des aliments est également le siège de fortes interactions entre l’eau, les aliments, les enzymes et autres divers composants. SILICA+ agit comme catalyseur des réactions d’hydrolyse responsables de la dégradation des macromolécules en nutriments assimilables. 

Ajoutée dans la moulée, SILICA+ permet une plus grande assimilation des nutriments, un gain de poids accru et une meilleure efficacité alimentaire. Il contribue également à la restauration de l’état de santé optimal du système digestif de l’animal.

 

stronger-metabolism-fr

Un environnement + sain

SILICA+ n’est pas soluble dans l’eau et n’est donc pas absorbé au travers de la paroi intestinale de l’animal. Il se retrouve rejeté dans l’environnement extérieur où il contribue à l’amélioration naturelle de la biorestauration du milieu.

Réduction des émissions d’ammoniac

 

Les émissions d’ammoniac proviennent de la dégradation anaérobie des protéines et des acides aminées présents dans les fèces ainsi que dans l’urée.

En général, dans un système de stockage de fumier liquide (lisier), l’oxygène est vite consommé, ce qui entraîne la multiplication des bactéries anaérobies. Lors du processus de décomposition de la matière organique dans des conditions anaérobies, des gaz tels que le dioxyde de carbone, l’ammoniac, des composés à base de soufre, des composés organiques volatils (COV) et le méthane sont formés. Ces gaz sont à l’origine des mauvaises odeurs associées au stockage du fumier liquide.

En présence d’oxygène, une autre population de bactéries dite aérobie se développe et convertit la matière organique en dioxyde de carbone, en eau et en cellules microbiennes. Ce processus dégage très peu d’odeur.

La quantité d’oxygène dans le lisier déterminera donc le type de bactéries présentes et de gaz émis.

 

Non-Ventilated Manure

 

Oxygenated manure

 

Dans le lisier, SILICA+ active les cycles aérobies et limite ainsi la prolifération des bactéries anaérobies. Il en résulte une réduction des émissions de gaz odorants dont l’ammoniac ainsi qu’une meilleure homogénéisation des lisiers stockés en cuve.

 

Augmentation de l’oxygène dissous dans les bassins

 

Le maintien et la prolifération de la vie  sont le résultat d’un subtil équilibre entre 4 atomes essentiels: l’azote, le carbone, l’oxygène et l’hydrogène, lesquels combinés ensemble forment les acides aminés, constituants élémentaires des protéines.

La qualité de l’eau des bassins aquacoles est ainsi garantie par ce qu’on appelle le cycle biologique de l’azote : aliment (protéine) – ammoniac – nitrite – nitrate.

 

NITROGEN CYCLE

 

Le cycle biologique de l’azote est consommateur d’oxygène lequel est utilisé par les micro-organismes pour oxyder les matières organiques mais aussi pour transformer les matières toxiques comme l’ammoniac et le nitrite. L’oxygène dissous utilisé provient de la photosynthèse des plantes, du phytoplancton ainsi que de la diffusion avec l’atmosphère.

Lorsqu’un excès de nourriture et de déchets survient, le besoin en oxygène utile à leur dégradation augmente. Il en résulte un appauvrissement du milieu en oxygène, la prolifération de micro-organismes pathogènes anaérobies et l’augmentation de la quantité de métabolites toxiques comme l’ammoniac, l’hydrogène sulfuré et le méthane.

 

SILICA+ permet d’améliorer l’oxygénation du milieu et favorise ainsi le fonctionnement optimal du cycle de l’azote.

 

Des additifs + actifs

SILICA+ est le seul additif qui agit spécifiquement sur le potentiel d’échange électronique et ionique de l’eau. Son action est complémentaire à celle de tous les autres additifs utilisés en nutrition animale. Des études ont démontré que SILICA+ permet d’augmenter l’effet de certains additifs utilisés habituellement dans l’alimentation des animaux tels les acidifiants et les antibiotiques, contribuant ainsi à un usage plus juste et raisonnable de ces derniers.